Brook Preloader
Contactez-nous au
06 37 65 77 07

“Soyez un grand client dans une petite agence”

Glossaire

AJAX:
L’AJAX est une méthode de développement d’applications Web permettant le rechargement de seulement certains éléments d’une page qui ont besoin de l’être plutôt que la page toute entière. Le but étant un affichage plus rapide pour l’utilisateur car moins d’élément à charger, ainsi qu’une économie de bande passante.

Application Web:
Une application Web est une sorte de logiciel manipulable directement depuis Internet, grâce à un navigateur. Une application Web est disponible depuis n’importe quel navigateur, sur n’importe quelle plateforme, sans nécessité d’installation, sans avoir à se soucier d’espace disque, d’éventuelles mises à jour ou corrections de sécurité. Tout est géré sur le serveur par le fournisseur de la solution et automatiquement visible par le client. Une application Web peut être utilisée en mode SaaS. Gmail est l’exemple typique de l’application Web (pas d’installation pour le client, pas de mises à jour, sauvegardes, …) dont l’application bureautique serait Microsoft Outlook (nécessitant installation et maintenance).

Cloud Computing:
Ou “informatique dans les nuages”. Il s’agit d’un concept dans lequel des milliers d’ordinateurs sont interconnectés en réseau et rassemblés dans des centres (appelés data-center) qui font généralement la superficie de plusieurs dizaines de terrains de foot. Ce parc de serveurs est géré par des sociétés spécialisées, et leur utilisation est louée aux entreprises ou aux particuliers dans le but d’externaliser leurs applications/données. Les données importées dans le Cloud ne sont pas physiquement présentes sur un serveur, mais sont dupliquées plusieurs fois sur plusieurs machines, dans plusieurs data-centers, quelques fois même sur plusieurs continents, ce qui permet un taux de perte à cause d’éventuelles pannes presque nul. Cette approche résoud bien des problématiques jusqu’ici inaccessibles :

  • très haute disponibilité des données
  • espaces de stockage quasiment infinis (paiement au gigaoctet consommé)
  • ressources de calculs presque infinis (paiement à l’heure de processeur consommée)
  • redimensionnements des serveurs selon la charge requise en temps réel.

Enfin, la flexibilité des offres proposées permet à l’utilisateur de disposer et de payer seulement la puissance requise sur le moment, plutôt que d’avoir à acheter des unités de puissances non utilisées comme c’est le cas la plupart du temps avec les hébergements, ou les serveurs privés ou dédiés.

Les principaux fournisseurs de Cloud sont Google, Amazon, Microsoft et Salesforce. Pour plus de sécurité, certaines entreprises mettent aussi en place des clouds privés.

Hébergement:
Un hébergement est un serveur mis à disposition par un hébergeur pour le stockage et le traitement des données d’un site Web, afin de le rendre accessible depuis n’importe ou dans le monde à n’importe quel moment via Internet. L’hébergeur s’engage au bon fonctionnement du matériel et à sa continuelle accessibilité même en cas de panne ou de coupure de courant.

IaaS (Infrastructure as a Service):
L’ “infrastructure en tant que service” est un modèle de Cloud-Computing dans lequel une entreprise peut externaliser des équipement de stockage, des serveurs, tous interconnectés. Le prestataire qui détient ce matériel s’assure du bon fonctionnement et est responsable de la maintenance de ses équipements. Le client à un contrôle total de ses systèmes à distance mais n’a pas à se soucier des machines physiques ni des coûts de gestion liés au matériel comme les remplacements en cas de panne, la climatisation ou l’électricité.

Intégration continue:
Il s’agit d’un ensemble de pratiques utilisées lors du développement d’un logiciel, qui permettent de valider en permanence toutes les modifications des codes sources des différents développeurs travaillant sur un projet, afin d’éviter leur régression et de vérifier que toutes les parties développées indépendamment fonctionnent bien ensemble. Cette vérification implique d’avoir un processus qui va régulièrement :

  • Récupérer les sources des développeurs
  • Compiler ces sources
  • Valider la conformité de ces sources grâce à des tests de validation automatiques
  • Déployer les sources pour que le produit puisse être testé par une équipe

Ce processus doit être effectué le plus régulièrement possible à mesure que le projet approche de sa phase finale.

Méthodologies Agiles:
C’est une méthode de travail qui a pour but de permettre une grande réactivité aux demandes du client tout au long du développement d’un projet en le mettant au centre des préoccupations. Il s’agit de cibler les besoins réels plutôt qu’un cahier des charges préétabli, souvent incomplet ou incorrect, afin d’éviter les mauvaises surprises à la livraison. La communication dans ce genre de méthodologies est primordiale. Elle implique une réunion hebdomadaire entre les différents membres de l’équipe ainsi qu’un transfert de compétences constant. Le client doit collaborer avec l’équipe, avoir une vue sur l’avancement du projet et pouvoir apporter ses retours au fur et à mesure de son développement. Enfin, l’équipe doit être flexible et doit pouvoir s’adapter à toutes les demandes du client durant le processus. Il existe plusieurs types de méthodes agiles, parmi elles on retrouve principalement Scrum, Extreme-Programming, Crystal.

Paas (Platform as a Service):
La “plateforme en tant que service” a pour rôle l’exécution d’un logiciel, en lui fournissant un environnement d’exécution lui permettant d’assurer correctement et continuellement sa tâche, généralement à l’intérieur d’un Cloud. De manière invisible pour l’utilisateur, le PaaS permet des fonctionnalités normalement complexes comme le basculement (fail-over) ou la répartition de charge (load-balancing).

SaaS (Software as a Service):
Le “logiciel en tant que service” est un modèle de logiciel mis à disposition sur le Web et accessible directement via un navigateur Internet. A l’inverse du logiciel classique, commercialisé sous forme d’achat de licence et que le client doit installer lui-même en interne sur ses serveurs, le logiciel en mode SaaS est généralement proposé au client avec un abonnement, selon l’utilisation qu’il en fait. On dit de ce genre de logiciels qu’ils sont “prêt à l’emploi”. Les avantages sont nombreux: pour le fournisseur, les déploiement ou la mise en place de mises à jour et des correctifs s’en trouvent largement accélérées. L’utilisateur final lui se décharge complètement de l’hébergement, de la maintenance, des mises à jours, des sauvegardes et des migrations des applications. Enfin, le paiement à la consommation lui permet d’ajuster et d’optimiser ses dépenses par rapport à son utilisation et à son activité.

Site Web:
Un site Web est un ensemble de pages, liées entre elles, composées de textes et d’images, quelques fois de sons ou de vidéos, et mis en ligne sur une adresse donnée, dans le but d’informer sur un sujet, partager des informations ou encore s’amuser. Un site Web est accessible depuis n’importe quel endroit dans le monde, par le biais une connexion Internet. Pour une entreprise, un site Web est un moyen de faire du marketing à moindre coût et une façon de montrer une certaine différenciation et ouverture sur le monde.

Tests de montées en charge:
Il s’agit de tester la capacité d’un site ou d’une application Web à tenir la charge en cas de grande affluence, en simulant un certain nombre d’accès simultanés par des utilisateurs virtuels. Les intérêts sont multiples: Tester le bon fonctionnement d’une application avant sa mise en production, vérifier le nombre d’utilisateurs maximal que l’application peut supporter afin de le comparer avec la charge attendue (un utilisateur ne pouvant pas accéder à un site peut se traduire par une perte de chiffre d’affaire), et vérifier les temps d’accès à une page selon l’affluence (des temps d’accès trop longs peuvent dissuader un utilisateur à revenir sur le site). Les causes d’un accès trop long ou refusé à cause d’une trop grande sollicitation sont multiples. Il peut varier beaucoup d’un site à l’autre selon la charge de calcul effectué côté serveur (un site bancaire effectue plus de calculs qu’un site vitrine), la puissance du serveur (processeurs, mémoire, …). Il est en général fortement recommandé de tester la montée en charge d’un site en prévision d’une forte affluence (soldes, ventes de billets de concerts/spectacles, …). Mieux vaut prévenir que guérir!